Du jeudi 18 janvier au mercredi 13 mars 2024
- Ouvert tous les jours de 14h à 17h

Les Semaines Algériennes

Alliance Française Strasbourg Europe, Strasbourg
Entrée libre

Les Semaines algériennes

Enrichi par la multitude qui le fait résonner dans tous les pays qui se le sont approprié, le français continue de se transmettre dans le monde entier parce qu’il s’y vit comme une langue d’émancipation et de création. Pour sa programmation artistique et culturelle, l'Alliance française Strasbourg-Europe s'est donné pour ambition de présenter ces auteurs, conteurs, réalisateurs, musiciens, artistes, intellectuels venus d’ailleurs et tous francophones... Elle veut ainsi continuer à faire la part belle à l'autre et aux cultures du monde.

Première étape sur la route de 2024, l'Algérie, ce pays à la fois si loin et si proche de nous que nous nous proposons de faire (re)découvrir aux publics de la région. Pour une expérience inédite au-delà des clichés et des malentendus, le temps d'une traversée improvisée de la Méditerranée, les Semaines algériennes auront lieu dans notre Grande Salle, à Strasbourg, du 17 janvier au 13 mars 2024.

Des semaines d'échanges et de partage pour porter un nouveau regard sur l'Algérie et ses créateurs. Un voyage plein sud, vers l'autre rive de la Méditerranée, cette mer qui relie bien plus qu'elle ne sépare et nous rattache à une histoire commune et à une langue partagée. Au rythme de ses mots et de ses images, une invitation à explorer ce pays familier et méconnu, avec ses parts d'ombre et de lumière, ses récits intimes comme ses paysages. L'Algérie comme une évidence. Notre miroir tendu au-delà des flots. Un autre regard sur nous-mêmes.

 

Thilleli Rahmoun suggère la perturbation générée par le vacillement des perspectives et l’effacement des espaces familiers. Comme un rêve d'ailleurs auquel les douceurs des paysages méditerranéens hésitent à donner un contour. Vernissage le 17 janvier.

 

Chez Cahina Bari, on traverse l'espace aussi facilement que les générations grâce au véhicule universel de la tendresse. Seule sur scène, elle rejoue le petit théâtre familial aussi bien que le fracas de la grande Histoire.  Représentations les 24 janvier (El oued ! El oued ! Poussières de vie... Poussières d’amour...) et 21 février (Fatema bien au-delà de l’horizon ou La vie rêvée d’une femme algérienne).

 

Dans son roman, Tous les mots qu’on ne s’est pas dits, paru en 2022 chez Grasset, Mabrouck Rachedi travaille lui aussi la mémoire et la porte aux dimensions d’une épopée familiale. La transmission de la parole et l’immigration sont les ressorts de l’aventure. Rencontre avec l’auteur le 31 janvier.

 

Même volonté de réconciliation avec la mémoire familiale chez Jean-Pierre Castellani qui décrit dans son autobiographie, Corse-Algérie, Mémoires en partage, comment ses parents sont venus, comme de si nombreux Corses, s’installer en Algérie. L’histoire d’une jeunesse encore émerveillée d’avoir grandi entre deux cultures et une réflexion sur les identités multiples d’un amoureux de la littérature. Rencontre avec l’auteur le 31 janvier.

 

Dorothée Myriam Kellou a choisi quant à elle de se confronter au matériau documentaire pour faire remonter à la surface les refoulés familiaux. Un film, A Mansourah, tu nous as séparés, assure la réparation de la mémoire familiale, qui prend aussi les formes d’un livre-témoignage, Nancy-Kabylie.  Projection du film dans le cadre du festival européen des droits de l’Homme organisé par l’EUNIC (European Union National Institutes for Culture) le 7 février puis rencontre avec l’auteure autour de son livre.

 

Assia Djebar a su donner corps aux Nuits de Strasbourg, le roman sensuel qu’elle consacre à la ville et à cet “étranger” qui est aussi “l’amant de ses nuits”. Son texte sera mis en parole et en musique par Salah Oudahar. Lecture-concert le 14 février en partenariat avec le Festival Strasbourg-Méditerranée.

 

Mais c’est Marseille qui sera fêtée dans Regarde plutôt la mer, le conte de Kamel Zouaoui. Il y célèbre cette improbable faculté du fameux quartier du Panier de rapprocher les deux rives de la Méditerranée comme si sa rive Sud se trouvait au coin de la rue. Représentation le 6 mars.

 

Cette exploration se devait de terminer en musique. Ce sera chose faite à l’issue de la conférence de Marie Virolle sur la musique Raï, De l’Algérie profonde à la scène internationale. La Louuve, la DJ Faïza Lellou, fera danser le public strasbourgeois au son des youyous et des rythmes électro. Conférence suivie d’une performance musicale live le 13 mars.

Le site 'strasbourg.eu' est en attente de vérification

Laisser un commentaire

Signaler une erreur
ou connectez-vous pour publier un commentaire

Les commentaires sur cet évènement

Un anonyme a signalé une erreur le 18/01/2024 à 11:45
Bonjour, Je suis un particulier qui offre des prêts à l'international. Disposant d'un capital qui servira à octroyer des prêts entre particuliers à court et long terme allant de 100.000 à 50.000.000 d'euros à toutes personnes sérieuses étant dans le réelle besoins, le taux d'intérêt est de 2% l'an gratuit .J'octroie des prêts Financier , Prêt immobilier , Prêt à l'investissement, Prêt automobile , Prêt personnel . Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 02 Jours suivant la réception de votre formulaire de demande. PS : Messages très sérieux alors Personne pas sérieux s'abstenir. Mail: claudejoelcharlesminary@gmail.com Directrice mail : sarahdoudallafinance@gmail.com WhatsApp : +33 7 56 87 55 82

Lieu : Alliance Française Strasbourg Europe

Ville : Strasbourg

Département : Bas-Rhin

Région : Grand Est

Pays : France

Annoncé anonymement le lundi 8 janvier 2024
Publié le jeudi 11 janvier 2024 par Bruno Eichenberger
Modifier cet évènement

Nous utilisons des cookies pour nous assurer du bon fonctionnement de notre site, pour personnaliser notre contenu et nos publicités, et analyser notre trafic.